Accueil > Archives > Comptes rendus des réunions > Réunions "ordinaires" > années septembre-septembre antérieures > 07/0214

07/0214

vendredi 14 février 2014, par Vincent

Compte rendu de la séance du 7 février 2014

Petit comité ce vendredi pour discuter de ce qui pourrait être fait avec un Rasberry pi.

Jean-Marie avait sélectionné des liens et faisait défiler les sites sur le vidéo-projecteur. Allions nous piloter un drône ? Jouer de la guitare électrique ? Manœuvrer un 4X4 en légo ? Un appareil photo dernier cri ? Ou tout simplement faire de la domotique ?

A moins qu’on en fasse un centre multimédia pour voir des vidéos sur you-tube (on ne présente plus), you-porn (certains ont prétendu ne pas connaître...), you-recenard (Marguerite), you-plaboum (roi du macadam),... Des séances cinéma avec cop porn et tout et tout, c’est vrai que ça pourrait être sympa !

Un boitier tout neuf fut sorti qui permis à Sylvain de nous expliquer toutes les entrées-sorties qu’il y a sur cette minuscule carte. Toutes ? Non... Une irréductible entrée refusait de se laisser repérer. Il fallut toute la sagacité d’Adrien pour trouver l’alimentation électrique. Faut dire, un truc aussi petit, on se demande pourquoi le fabriquant ne l’a pas carrément supprimée...

En marge de ces débats d’autres tentaient de régler de menus détails. Claude se battait avec ses fenêtres qui ne voulaient pas se mettre au bon format. Christian, avec beaucoup de mérite, vu la lenteur de la connexion, travaillait sur notre site après s’être enregistré comme administrateur. Vincent, visiblement fatigué, s’était, de son côté, trouvé un lit de camp...

La détermination d’un choix pour utiliser le Rasberry se révélant difficile, Sylvain nous a alors fait part d’un autre projet qu’il a : monter un serveur avec deux cartes graphiques pour pouvoir "sniffer" des paquets. Il s’agirait de mettre entre un ordinateur de Gruffy et le réseau mondial ce serveur, pour voir exactement ce qui passe entre les deux. Voir quels sont les informations qu’il envoie, celles qui lui sont demandées, etc... Important en effet : on utilise du libre, mais est-on si libre que cela ? Quand on fait de l’Open Porn, il se passe quoi exactement ?
Deux cartes réseaux furent donc montées sur une machine contenant une Débian minimum et l’installation de VIM fut l’occasion pour Sylvain de se lancer dans un véritable cours de programmation d’où il est ressorti qu’heureusement qu’il y a des gens qui s’intéressent à ces choses incompréhensibles car ... c’est incompréhensible !
Et ce fut tout pour cette fois-ci ...