Accueil > Archives > Comptes rendus des réunions > Réunions "ordinaires" > années septembre-septembre antérieures > 21/02/14

21/02/14

lundi 3 mars 2014, par Vincent

Magnifique séance aujourd’hui animée par Sylvain, épaulé de Christophe, sur le codage de ses données personnelles.

Le début de séance fut "classique" : Claude cherchant toujours ses fenêtres baladeuses, Richard nous régalant de ses créations culinaires (aujourd’hui des pizzas), Samuel, notre Vénéré Président, s’activant sur le site, Arthur jouant à des jeux en réseaux, Jean-Marie accueillant David, un nouveau venu, Vincent passant voir les un et les autres. Quand Lorys arriva avec son père Fernando, réunissant avec Adrien trois générations de hackers, l’assemblée était complète pour apprendre à crypter.

Le logiciel retenu était encfs. Sylvain est parti du principe que personne n’avait rien sur son ordi et a donc suivi toute la procédure. Tout d’abord, c’est quoi encfs ? Un logiciel libre de cryptage bien sûr. On le trouve où ? N’importe où ! Et d’un coup bien ajusté d’apt-get install, sylvain nous a installé la merveille sur l’ordi de démonstration.

Le but ? Protéger le précieux texte "L’AGU3L, encore !" des regards d’internautes trop curieux. On a donc crypté le dit précieux texte...
Mais ce n’est pas tout ! Nous n’avons pas tous, en effet, une mémoire d’agent secret nous permettant de retenir ce message fondateur de notre action numérique. Nous nous sommes donc taillé un bout de nuage pour pouvoir stocker le message et être en mesure de le consulter, y compris depuis les Philippines où Pierre doit être en vacances.
En avant donc pour découvrir OVH, ce que c’est et comment ça marche. Et c’est ainsi qu’en quelques clics le message fut stocké dans le nuage. En clair ? Sûrement pas, on ne prend pas ce genre de risque à l’AGU3L. On l’a stocké chiffré et synchronisé avec celui de notre ordinateur s’il vous plaît ! Dernier test : on supprime tout de notre ordi... Pas de problème, le gentil nuage nous a redonné notre texte crypté, que encfs nous a ensuite remis en clair !

Chacun a ensuite repris ses petites bidouilles, Richard découvrant par exemple en David, un nouveau passionné de distributions en tous genres.
Et ce fut tout pour cette fois...