Les 4 lignes vendredi 2019-04-12

, par hexdump, Stéphan

Ce vendredi, une petite présentation d’Ansible, un outil pour scripter les commandes système.
Stéphan nous a expliqué comment préparer un document pour une impression professionnelle.
Nous avons un peu joué avec Dolibarr.
Nous n’avons pas eu le temps (le courage ?) de parler de Git, reporté donc à une prochaine réunion.

Ansible

Ansible permet de jouer les mêmes commandes sur différents OS et différentes distributions, le tout sur plusieurs machines en même temps.
Le projet Gérez contiendra tous les scripts nécessaires pour l’installation des modules, et un exemple a été fait avec l’installation de Dolibarr sur une VM vierge.
Les instructions sont déjà données dans le wiki du projet.

Impression de flyer

Avant de commencer

Calibrez votre écran au mieux afin d’éviter de mauvaises surprises à l’impression.
Utilisez scribus ou inkscape/gimp avec les greffons adaptés pour exporter un fichier Tiff CMJN. Paramétrer les préférences des softs avec les profils colorimétriques calculés par la sonde colorimétrique précédemment. Demander la taille du fond perdu à l’imprimeur, ainsi que le format de couleur qu’il préfère. Pour de grande quantité, 500 flyers pour exemple, l’imprimeur préférera un pdf CMJN compatible avec une impression offset. Pour quelques documents imprimés jet d’encre, le RVB devrait être compatible.

Résolution à 300ppp

Exportez tout au format image à 300ppp dans un PDF vous garantira une belle résolution d’impression avec une image suffisamment grande. Enfin, évitez les formats vectoriels pour éviter les surprises. A moins de vraiment savoir ce que vous faites : Ramenez tout au format image, police d’écriture y compris. Ne compressez rien, n’optimisez rien, on cherche à obtenir la plus belle qualité.

Préparer les fichiers destiné à l’impression offset.

Coupe des documents

Les images doivent dépasser le format voulu (A4, A3...) de X mm. X étant le fond perdu donné par l’imprimeur (dans le doute, utilisez 3mm sur chaque coté). La coupe sera faite quelque part entre le format voulu et le format +X mm. Cette zone ne doit surtout pas être laissée blanche. L’image doit déborder du "vrai" format A4 et doit couvrir le fond perdu. Il ne faut rien ajouter d’important dans le fond perdu ou à proximité des bords, puisque ça risque d’être coupé. Laissez la taille d’un doigt pour un format A4 et proportionnellement dans les tailles au dessus. Les traits de coupe aident l’imprimeur à couper vos documents plus précisément. Vous ajouterez les traits de coupe ultérieurement quand vous exporterez le pdf sous scribus.

Couleurs

Quand vous exportez en tiff depuis Gimp, vos images doivent être en quatre couches CMJN. Elle doivent intégrer le profil colorimétrique. Le résultat de l’export sera différent de celui que vous verrez dans votre écran RVB. C’est normal. Ce qui serait anormal, c’est que le résultat de votre export soit identique en couleur. Dès lors vous pouvez envoyer votre image TIFF CMJN comme cela à l’imprimeur, ou choisir d’affiner les choses en ajoutant des traits de coupe :

Ouvrez Scribus et intégrez votre image dans le document que vous aurez paramétré en taille, 3mm de fond perdu y compris. Exportez depuis scribus et dans la fenêtre d’export, paramétrez tous les onglets : Couleurs destinées à l’impression offset et traits de coupe notamment. Puis vérifiez votre document.

Préparer les fichiers destiné à l’impression jet d’encre.

La plupart des imprimantes domestiques tolèrent une image non préparée en CMJN. Une photo JPG en RVB peut leur suffir. Pour une impression sous-traitée à un imprimeur, il est nécessaire de lui demander ce qu’il préfère.

Prochain événement :

Vendredi 16 août 20:00-23:59

Quartier Libre le 3ième vendredi du mois

voir plus